Du coq à l'âme

mercredi 5 décembre 2012

Tourne ta langue!

Aujourd'hui, parlons juste. Parlons vrai. La petite fille en moi qui dit tout, qui dit rien. Qui dit tout et son contraire a besoin d'éclaircir une chose. Oui parce que bon il semblerait que je vienne à l'insant de comprendre pourquoi il nous est conseillé de tourner notre langue sept fois dans la bouche avant de parler. Je l'avoue, jusqu'ici je trouvais l'idée sympa. Bon concept... Mais franchement impraticable. Oui. Je fais partie de la catégorie des pipelettes insatiables. Le côté ténébreuse secrète ne m'a jamais collé à la peau... Dommage... Tans pis pour moi... J'ai toujours dit mes pensées, même les plus anodines, à haute et intelligible voix. J'ai toujours trouvé important de mettre en mots des théories "bateau" quitte à me ramasser un iceberg quelques phrases plus loin.

Seulement voilà, l'âge aidant, les frustrations commençant... j'ai soudainement compris deux trois petits trucs... Les pensées, les idées, les mots, les remarques, les critiques ne sont pas à sortir à tous vents. On ne doit pas mettre cela dans n'importe quelle oreille. Les années permettent de saisir les nuances... et, le cas échéant, de les saisir bien fort pour ne pas qu'elles s'échappent. J'ai appris que les mots étaient des trésors à garder pour soi. Les dire? à quoi bon... Il est bien plus jouissif de se les répéter en silence dans sa tête. Il est plus beau de les sentir résonner dans notre crâne... dans notre poitrine... et c'est tout.

Parce que sinon, trop parler tue les pensées pétillantes faites pour aérer la tête. Trop discuter c'est laisser fuir son calme intérieur. La preuve: les angoissés de service parlent sans arrêt! Alors pourquoi ne pas bien tourner notre langue pour mélanger les mots, la trouille, l'inutile, l'impatience en attendant que ça passe?

220px-Joseph_Ducreux_-_Le_Discret

Posté par chez-laurette à 22:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :